De Cranes et de Chaines

Les espions des Chaînes

Séance du 27 septembre 2017

Quittant l’île de Malbodi, l’Etoile Noire cingle toutes voiles dehors vers le sud, sans chercher à faire de prises. Elle croise la route de l’Etoile de l’Est, une goëlette khandirienne commandée par le capitaine libre Rangamani. L’entrevue se passe bien et Pedram refuse une offre de course commune.
De retour au Rocher de la Marée, l’équipage se partage l’or d’une prise négociée par Nazanine à Oppara.
Un invité surprise fait son apparition: Avimar Sorimash et son navire, la Louve d’Argent. Le capitaine garou est amical. Il sonde Pedram sur ses intentions et lui fait une proposition d’association pour l’avenir. Il accepte de donner des renseignements sur la Régate.
Le navire prend ensuite la route pour Motaku. Malgré la saison des tempêtes qui ne saurait tarder, le temps est au beau fixe.
Sinoué remercie les pirates pour leur cadeau et partage les renseignements suivant avec l’équipage:
-le capitaine Sciampulla a laissé entendre qu’un grand changement pourrait arriver dans l’archipel des Chaînes, où les capitaines pirates actuels n’auraient plus leur place. Il semble qu’une puissance extérieure aiderait certains pirates à prendre le pouvoir.
-un réseau de contrebande local semble ne pas commercer grand chose. Ses membres circulent beaucoup entre les îles de l’archipel et disposent de beaucoup d’argent. Par contre, aucune vente ne semble justifier ce train de vie.
Après avoir récupéré le nom d’un des contrebandiers en question auprès d’un tailleur d’ivoire, les officiers de l’Etoile Noire lui rendent une visite nocturne. Las, ledit contrebandier est mort, à moitié immergé dans un aquarium où un piranha lui a dévoré le visage. En fouillant la maison, Armand et Tristam découvrent une partition de musique qui semble cacher un code ainsi qu’une statuette en ivoire représentant un tengu nommé Corlan.
Une petite enquête apprend aux pirates que Corlan a précipitament quitté l’île il y a deux semaines à bord du Banshee Salée à destination d’Oppara.
Malheureusement, le navire est porté disparu, une tempête l’a drossé contre des récifs et il a coulé.
C’est alors qu’entre en scène Habib Medlam, un ex chirurgien de marine qui pense pouvoir localiser l’épave si on lui fournit un objet ayant appartenu à un membre de l’équipage. La statuette de Corlan pouvant faire l’affaire, une association est formée entre l’Etoile Noire et Habib. La prise sera partagée à 75/25%.
L’équipage est renforcé par une nouvelle: Sembarutti, une prêtresse de Marena qui s’est prise d’affection pour Asterios.
Faisant route vers le sud ouest, l’Etoile Noire navigue pendant cinq jours de pluie tropicale, la saison des tempêtes est maintenant bien présente. Alors qu’Habib pense avoir amené l’Etoile Noire au plus proche de l’épave, un repérage sous marin est organisé.
Pedram, Tristam et Asterios disposant de moyens de respirer sous l’eau, ils plongent. La malchance semble poursuivre l’équipage car au lieu de tomber sur l’épave, les trois pirates sont assaillis par un druide du requin et ses familiers. Astérios charge comme à son habitude mais il est rapidement mis en difficulté par le druide qui annule la magie qui lui permettait de respirer sous l’eau. Malgré les efforts de ses deux compagnons, il succombe sous les coups du druide. Tristam parvient à ramener son corps à la surface pendant que Pedram sême le druide.
Sembarutti propose les services de son temple pour ramener Asterios à la vie mais la somme demandée fait réfléchir: 1000 pièces d’argent ! Sinon, elle suggère qu’on lui laisse le corps, elle se chargera de l’embaumement.

Comments

lefmart93 lefmart93

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.